Nav view search

Navigation

Search


Pigeon-vole.fr

...L'univers des têtes en l'air...



Forum
Site du club
Galerie
Espace membre
Contact


La reproduction



naud-samuel Le pigeon a des moeurs assez comparables aux notres. Dans une colonie les couples se forment et restent fidèles à vie, néanmoins quelques "cochages" indésirables peuvent survenir.
 Dans notre sport c'est nous qui sélectionnons les couples, c'est donc nous qui formons les paires, et une fois formés ceux là restent accouplés jusqu'à ce que nous les séparions. Si vous voulez être sur de vos accouplements il est préférable d'isoler chaque couple reproducteur.
Les jeunes mâles sont matures sexuellement vers l'âge de 5-6 mois et les femelles vers l'âge de 6-7 mois. Les mâles se prononcent en roucoulant et en tournant autours des femelles et celles-ci se laissent approcher par les mâles sans les repousser.

Pour former un couple, rien de plus simple : il suffit d'enfermer dans un petit local les 2 sujets choisis et en quelques jours, 3 ou 4, on peut déjà voir les deux se bécoter et le mâle appeler la femelle dans un coin. L'idéal est d'enfermer le couple directement dans la case que vous leur avez choisie pour se reproduire.
Au bout de 5 à 6 jours vous pouvez ouvrir la case et le couple étant réalisé va faire des allers et retours vers sa case. Le mâle chasse inlassablement sa femelle à coups de bec sur la tête pour l'obliger à rester dans le nid, c'est "la chasse au nid". Ce manège intervient quelques jours avant la ponte. A ce moment là le mâle coche la femelle.
Si vous  mettez à leur disposition quelques brindilles, des tiges de lavande, des aiguilles de pin, certains s'avèreront de serieux batisseur,   remplissant plus ou moins adroitement leur nid en moins detemps que vous ne l'imaginez!
nicolas-girard-5

La ponte et l'incubation


nicolas-girard-4 La ponte intervient en général 10 jours après l'accouplement. La femelle pond 2 oeufs, le premier en fin d'après midi et le deuxième 2 jours plus tard en milieu d'après midi.
La couvaison commence à la ponte du deuxième oeuf, pour que les deux jeunes sortent en même temps. La femelle et le mâle se remplacent à cette tâche, le mâle couve en général de 12h à 17h et la femelle le reste du temps.
La température de couvaison des oeufs est de 37°C. Au bout de 5 à 6 jours vous pouvez mirer vos oeufs pour savoir s'ils sont bons. Pour cela il faut se munir d'une petite lampe torche, se mettre dans un endroit sombre et regarder par transparence. Vous verrez apparaître des vaisseaux sanguins tout autour de l'oeuf et une tache plus sombre au centre. Attention à ne pas brasser l'oeuf trop fort car vous tueriez l'embryon.

18 jours plus tard les jeunes commencent à bêcher la coquille pour sortir, le pigeonneau découpe entièrement l'oeuf en deux. Il est très fortement déconseillé d'aider le petit à sortir car le jaune de l'oeufs n'est pas encore totalement résorbé dans l'abdomen du petit et le moindre saignement lui est toujours fatal.
Le bébé pigeon est nourri par ses deux parents durant une petite dizaine de jours avec une sécrétion lactée, appelée "lait de jabot". Puis les parents introduisent progressivement des graines entières dans la nutrition de leurs jeunes. Techniquement, le jeune plonge son bec dans celui de ses parents et ceux-ci régurgitent les graines accompagnées d'eau. Durant les premiers jours le pigeonneau a un jabot disproportionné, vous pouvez même voir les graines et le lait au-travers. Il se rétrécit à mesure que le jeune grandit.

nicolas-girard-1
Les jeunes quittent le nid à l'âge de 4 semaines environ, mais ils sont encore partiellement nourris par leur père durant une petite semaine, car pendant ce temps la femelle a déjà répondu de nouveau et couve déjà les prochains oeufs. Elle refait une ponte en général lorsque les premiers jeunes ont une quinzaine de jours. A cinq semaines le pigeonneau est parfaitement formé et vole déjà très bien dans le pigeonnier.



La mise au vol



Lorsque vos jeunes se nourrissent seuls, entre 5 et 6 semaines, vous pouvez les "sevrer", c'est à dire les séparer des parents et les mettre dans une volière séparée où ils vont recevoir leurs premiers entraînements de vol. Cela commence par :

  - l'apprentissage du spoutnik (ou des clapettes, ou du hublot, ou de la porte... le système que vous avez choisi). En 3 jours les pigeonneaux ont compris, vous pouvez maintenant passer à l'étape suivante.

nicolas-girard-3 - la mise au régime, cela commence déjà par habituer les jeunes à manger un seul repas toujours à heure fixe, en général le soir. Au début, comme les jeunes finissent encore leur croissance osseuse et musculaire, il ne faut pas trop les restreindre. Ils reçoivent une nourriture à volonté durant une petite demi heure puis il faut retirer la nourriture jusqu'au lendemain. Seule l'eau est à volonté. Puis progressivement vous allez réduire la dose pour que tout soit mangé en 5 minutes.
 - pendant ce temps vous avez appris à sortir à vos pigeons. Il ne faut jamais leur donner à manger aussitôt la sortie car sinon, ils vont prendre l'habitude de rentrer très vite et les prochains vols seront courts.
 - Maintenant que les jeunes ont bien pris leurs repères vous pouvez commencer à les entraîner au vol réellement, et ils acquerront leur figures de vol plus ou moins rapidement en fonction de la précocité de la race.



 L'alimentation du pigeon de vol

L'alimentation du pigeon de vol doit être variée et riche. Il existe dans le commerce de nombreux mélanges tout prêts pour pigeons voyageurs, mais attention à ce qu'ils ne soient tout de même pas trop riches, car cela rend le pigeon de vol lourd et celui-ci donnera des performances médiocres.
Les pigeons qui seront à l'entraînement n'auront jamais de nourriture à volonté.
Il est conseillé en général de donner entre 20 et 25g de graines par pigeon et par jour lors des entraînements. Après il peut y avoir des programmes de nourriture spécifiques sur plusieurs jours avant un concours sur Fixe ou sur PT, mais ceci est un long sujet. Sur pigeonnier transportable la dose de nourriture sera dans les 18-20g par pigeon et par jour en fonction des performances voulues et des races.
nicolas-girard-2


La mue


C'est le remplacement des plumes. Ce phénomène hormonal est déclenché par la luminosité et notamment la diminution de la longueur du jour.
Il y a deux types de mue :
- La grande mue pour les sujets adultes qui a lieu·tout les ans,·de juillet-août à fin octobre sous nos latitudes. Toutes les plumes du pigeons sont remplacées.
- La mue juvénile qui intervient vers l'age de 2 à 3 mois, le jeune pigeon prend ses plumes de couverture d'adulte.

Ces deux périodes sont très délicates car elles demandent une grande consommation d'énergie et le corps en est affaibli. Il faut à cette période enrichir un peu la nourriture, arrêter la reproduction et limiter les gros entraînements.


Les maladies



Le pigeon à beau être un oiseau résistant capable de vivre dans des conditions d'hygiène des plus douteuses comme par exemple le pigeon de ville. Il reste cependant  fragile et sensible à de nombreuses maladies. Il existe de trés bon livres ainsi que des sites très bien faits (vetpigeon) qui expliquent tout cela bien mieux que nous pourrions le faire.
Nous ne citons ici que les principales pathologies rencontrées au pigeonnier qui sont: la Salmonellose, la Coccidiose, la Trichomonose, la Variole.
Le pigeon est très souvent aussi touché par des parasites externes : le poux rouge, la gale.
Il faut aussi prévenir l'apparition de parasites internes comme : l'ascaridia et le capillaire, le Ténia.

Colombovac-PMV_11




La Vaccination contre la Paramixovirose est obligatoire
. C'est une maladie très grave qui engendre l'abattage total de tous les pigeons du pigeonnier. Vous devez vacciner tous les ans tous les pigeons de votre pigeonnier. Le vaccin recommandé est : Colombovac PMV.

Ordre de service d'Octobre 2003 : vaccination obligatoire